Retour au site
  • Catégories
  • Liste




Montréal vient de se doter de sa première stratégie en agriculture urbaine

Montréal vient de se doter de sa première stratégie en agriculture urbaine

  • 03 septembre 2021

La ville Montréal vient de publier sa première stratégie en agriculture urbaine. Cette stratégie «  [..] répond aux préoccupations environnementales, sociales et économiques de la collectivité », selon la responsable de la transition écologique et résilience, d'Espace pour la vie et de l'agriculture urbaine au sein du comité exécutif, Laurence Lavigne Lalonde.

La stratégie qui s'articule autour de 34 actions phares est le résultat de 12 ans de mobilisation citoyenne pour faire reconnaître la place de l’agriculture urbaine au sein de la métropole québécoise. Si Montréal est reconnue internationalement pour ce dynamisme dans le domaine, avec cette stratégie elle vient réaffirmer son rôle de comme cheffe de file en matière d'agriculture urbaine, de favoriser l'accessibilité de cette pratique et d'assurer son plein développement. Pour Valérie Plante, la mairesse de Montréal « Montréal compte parmi les villes les plus à l'avant-garde de l'agriculture urbaine. […] Nos partenaires engagés ont contribué à faire de notre métropole un pôle d'innovation important en la matière et nous voulons continuer de travailler avec eux, en assurant le déploiement de leurs initiatives ».

Avec une la première École d’été depuis 2019, la première serre sur toit au monde, la plus grande ferme maraîchère sur toit au Canada, le plus important hub/incubateur d’entreprises agricoles urbaines, le plus important programme municipal de jardins communautaires, Montréal c’est toujours démarqué comme l’une des capitales mondiales de l’agriculture urbaine. Pour Éric Duchemin, le Directeur du Laboratoire sur l'agriculture urbaine (AU/LAB) et professeur associé ISE-Université du Québec à Montréal « Montréal est l'une des capitales mondiales de l'agriculture urbaine, reconnue pour ses initiatives sociales et ses entreprises agricoles urbaines. Montréal se démarque aussi par une forte présence de la recherche et de la formation universitaire et collégiale dans le domaine. Cette stratégie diversifiée de la Ville de Montréal vient soutenir le mouvement et les actions entreprises par les arrondissements depuis quelques années. Cette stratégie permettra à l'agriculture urbaine sociale et aux fermes urbaines de continuer leur rôle dans une économie verte et inclusive et dans la transformation de la ville, notamment dans des secteurs urbains en requalification. Cette stratégie reconnaît l'expertise des acteurs et des citoyens et citoyennes qui portent une multitude de projets plus innovants les uns que les autres. Montréal vient affirmer sa place comme capitale de l'agriculture urbaine ».

La Ville de Montréal compte aujourd'hui l'un des plus importants programmes de jardins communautaires au monde, avec plus de 8 500 parcelles réparties dans 96 jardins communautaires. À travers sa Stratégie, la Ville vise une augmentation de 33 % de la superficie cultivée, passant de 120 hectares à 160 hectares, au cours des 5 prochaines années. Cette stratégie vise aussi à accroître le nombre de fermes urbaines et de projets communautaires, tout particulièrement les jardins pédagogiques.

La Stratégie d'agriculture urbaine de Montréal vient joindre les stratégies de deux de ses arrondissements soit celle de l’Arrondissement Rivières-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles et celle de l’arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie.

Pour consulter la Stratégie d'agriculture urbaine 2021-2026 : cliquez ici.