Retour au site
  • Catégories
  • Liste




Cultive ta ville est fière de compter 3 nouveaux partenaires à ses côtés

Cultive ta ville est fière de compter 3 nouveaux partenaires à ses côtés

  • 28 juin 2021

L’engouement autour de l’agriculture urbaine prend des proportions impressionnantes à travers l’ensemble du Québec. Sur cette lancée, Cultive ta ville accueille les villes de Longueuil et Boucherville. L’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie devient la première instance municipale à s’inscrire dans le module «arrondissement» développé par la plateforme. Ce module vise à reconnaître que l’agriculture urbaine est une activité locale, mais souvent avec des ramifications régionales.

Longueuil, Boucherville et l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie viennent rejoindre les villes de Québec, Gatineau et Montréal qui sont déjà membre de Cultive ta ville depuis quelques années.

Réel catalyseur d’informations, la plateforme soutiendra les instances territoriales dans l’implantation de diverses politiques, en offrant du contenu formateur, de donner un visage aux acteurs du mouvement au Québec, etc.

L’implication des citoyennes et citoyens, étant au cœur du mouvement de l’agriculture urbaine, Cultive ta ville a permis de répertorier plus de 2 000 initiatives jusqu’à présent. Nous vous encourageons donc à continuer d’inscrire vos projets actifs d’agriculture urbaine, que ce soit de l’élevage d'insectes, de poules ou encore votre jardin vertical, en pot, sur balcon, au sol, etc. ou de mettre à jour les informations de ceux que vous avez déjà inscrits en vous connectant à votre compte existant.

Boucherville

La municipalité inclut désormais l‘agriculture urbaine dans son plan de développement durable. Sachant que son territoire est composé à 45% de zones agricoles, la Ville souhaite sensibiliser la population à l’importance de maintenir ce type d’activité et veut promouvoir la cohabitation de cette zone et de la zone urbaine. Suivant cet ordre d’idées, la municipalité a récemment lancé un projet pilote autorisant la garde de poules à un maximum de 40 propriétés sur l’ensemble de son territoire. D’autres critères doivent être respectés, afin d’encourager de bonnes pratiques.

Longueuil

La Politique en agriculture urbaine de l’agglomération comprend près d'une vingtaine d'actions à réaliser d'ici les cinq prochaines années. La Ville revoit actuellement ses règlements d’urbanisme afin d’encadrer la pratique de l’agriculture urbaine en milieu résidentiel. La garde de poules en milieu urbain est maintenant autorisée pour les arrondissements du Vieux-Longueuil et Saint-Hubert, à des fins récréatives et éducatives. La municipalité entend également ajuster sa réglementation afin d’encadrer notamment les jardins potagers en façade et l’apiculture urbaine dès l’été 2021.

Rosemont-La Petite-Patrie

S’inscrivant dans le Plan stratégique de transition écologique de l’Arrondissement, la Politique d’agriculture urbaine de Rosemont-La Petite-Patrie établit six orientations et propose 75 actions pour ouvrir davantage l’espace public, privé et institutionnel à des initiatives innovantes d’agriculture urbaine portées par les citoyens ainsi que les partenaires du milieu. La politique mise notamment sur un assouplissement réglementaire, un maillage renforcé entre les citoyens et acteurs engagés sur le terrain et une intégration plus soutenue de l’agriculture urbaine à la planification du territoire.